Le meilleur taux pour votre projet immobilier
Courtier prêt immobilier Simulation investissements

Taux d’usure : ce qui change en ce 1er juillet 2022

  • Sticky
  • 1 juillet 2022

Chez Joss, nous vous expliquons le monde du prêt immobilier en toute simplicité et avec pédagogie. Soyez rassuré(s), vous êtes au bon endroit pour tout comprendre sur ce fameux taux d’usure qui fait s’élever les voix des courtiers sur tout le territoire français.

Taux d’usure : de quoi s’agit-il ?

Le taux d’usure, c’est le taux maximal auquel un établissement bancaire peut vous prêter de l’argent. Au-delà de ce taux, vous ne pourrez rien y faire, la banque ne vous prêtera pas d’argent. C’est formellement interdit par la loi.

Le taux d’usure se calcule en cumulant tous les coûts liés au crédit : le taux d’intérêt, l’assurance emprunteur, les frais de garantie (caution ou hypothèque), les frais de dossier et de courtage. Le cumul de ces taux et frais s’appelle le TAEG. A vos souhaits. Et le taux d’usure, c’est le calcul moyen de ce TAEG sur le dernier trimestre majoré de 30%. Vous nous suivez ? 

Pour pouvoir être en mesure d’emprunter de l’argent, il ne faut pas dépasser un certain taux d’usure. La Banque de France publie chaque trimestre ce taux et nous sommes aujourd’hui le 1er juillet, date de revalorisation de ce taux.

La préoccupation majeure des acteurs de prêts immobiliers se base sur le fait que les taux d’usure ont un train de retard face à l’augmentation rapide des taux d’intérêt. Certaines banques augmentent leur taux d’intérêt deux fois par mois. Alors que le taux d’usure ne se révise qu’une fois par trimestre.

Dans les faits, ça donne quoi le taux d’usure ?

Vous avez certainement dû en entendre parler. Peut-être même que ce taux d’usure vous a impacté directement ou bien des connaissances à vous lors d’un achat immobilier. Depuis le début de l’année 2022, les taux d’intérêt remontent, en flèche.

Ce qui a un impact sur votre enveloppe budgétaire : plus les taux montent, moins vous pouvez emprunter. Ou bien vous devez revoir vos critères et attentes immobilières.

Ces dernières semaines, des emprunteurs se sont vus refuser des prêts sous prétexte que leur taux d’usure était trop élevé.

Le taux d’usure sur le trimestre passé était de 2,40 % sur 20 ans. Avec l’accélération de la hausse des taux d’intérêt, le taux d’usure devient donc un réel enjeu pour vos projets immobiliers. En effet, certaines banques ont déjà atteint le seuil des 2 % de taux d’intérêt pour certains profils et cette accélération ne semble pas se freiner.

Alors pour faciliter les obtentions de prêt et pour répondre à l’inflation, le taux d’usure a été revu ce 1er juillet et est maintenant à 2,58 %. Une augmentation de 0,18 % par rapport au trimestre passé. Le prochain indicateur sera communiqué d’ici 3 mois.

Est-ce que ce seuil est suffisant ? Quel sera l’impact sur vos projets immobiliers à venir ?

Rappelons tout de même que les taux restent historiquement bas et que les conditions d’accès à l’emprunt immobilier demeurent très favorables.

Définissez votre enveloppe budgétaire auprès d’un courtier.
Il sera à même de vous rassurer sur votre capacité d’emprunt et de vous conseiller sur votre futur projet immobilier.

Joss met à votre disposition un simulateur gratuit de prêt immobilier. N’hésitez pas à l’utiliser pour garantir une recherche paisible de bien.

Leave a Reply